8ème du Championnat de France Elite de course au large

La Generali Solo s'est achevée ce week-end à Sète et grâce à ses quatre belles victoires de manches en Grand Prix, Thierry Chabagny accède à la 8e place du Championnat de France Elite de course au large en solitaire.

Thierry Chabagny est dans les dix premiers au Championnat de France Elite de course au large en solitaire. Un privilège, sachant que les dix premiers ont droit de porter le numéro de classement dans leur grand-voile la saison suivante. (Par exemple, le Champion Gildas Morvan portera le numéro 1 en 2014). Le skipper de Gedimat accède à ce Top Ten essentiellement grâce à ses bons résultats dans cette Generali Solo très longue (trois semaines de course) et très difficile dans les conditions toujours très complexes de la mer Méditerranée.
 

Une vraie petite performance compte tenu de ses résultats mitigés sur la Solitaire du Figaro et de son abandon sur casse dans la Transat Bretagne Martinique qui lui a coûté de nombreux points. Le Championnat de France Elite de course au large en solitaire était en effet cette année jugé sur ces trois courses : Transat, Solitaire du Figaro et donc Generali Solo.
 

Thierry Chabagny termine également 8e de la Generali Solo (mais très proche de la 4e place en points). Son bilan dans la grande classique du sud n’est pas à la hauteur de ses ambitions mais il est de loin celui qui a remporté le plus de manches de Grand Prix avec quatre victoires au total : une à Cavalaire-sur-mer, une à Barcelone et deux à Beaulieu-sur-mer. Sète est la seule ville où Thierry n'a pas gagné en Grand Prix… Mais il y a fait une jolie place de deuxième. Parmi les autres marins en compétition, les meilleurs (Gildas Morvan, Xavier Macaire, Frédéric Duthil et Anthony Marchand) n'ont gagné "que" deux manches de Grand Prix, alors que le vainqueur du classement général, Adrien Hardy ne s'en est offert qu'une seule. Une satisfaction pour Thierry Chabagny à qui il n'a manqué qu'un peu de régularité et de réussite pour s'offrir une place sur le podium, d'autant qu'il avait aussi glané un podium sur une grande étape, en terminant troisième de la course au large vers Barcelone. "Je sens bien que j'ai franchi un nouveau pallier de progression", expliquait-il à Sète, "que je peux rééditer des victoires de manches et que cela change tout dans la tête". Au total, Gedimat est monté six fois sur le podium lors de cette dernière course de la saison, dont quatre fois pour une victoire.

Generali Solo  //  17/10/2013
Article suivant : « Thierry Chabagny en confiance à deux jours de la fin »