Des nouvelles de Thierry

Thierry (1e au classement de 5h et actuellement 5e) confirme son très bon début de course !

" C'est un peu humide, le vent est un peu shifty, ce n'est pas évident de dormir parce que quel que soit le mode que tu mets sur ton pilote ce n'est jamais le bon. Tu te mets en mode compas, le vent bouge, tu n'avances plus. Tu te mets en mode vent, tu prends une mauvaise direction, donc ce n'est pas facile. Il y a pas mal de monde sur l'eau. La visibilité est à peu près correcte mais apparemment ça devrait se dégrader, donc ça devrait être un peu plus stressant. On s'attend au pire comme toujours, c'est à dire du vent mollissant, adonnant. L'approche du cap Finisterre va se faire en douceur mais ça va être un peu poussif pour essayer de le franchir. On espère que ça va bien se passer mais l'idée générale c'est de ne pas trop se coller à la côte parce que comme ça va être du Nord-Ouest, ça tamponne un peu. On va bien voir ce qu'il va se passer ".

Solitaire du Figaro 2013  //  09/06/2013
Article précédent : « Thierry Chabagny 26e de la 2e étape Porto – Gijon »  //  Article suivant : « Modification de la 2e étape »