Deux podiums de plus pour Gedimat !

Deuxièmes de l’étape et troisièmes au classement général : le bilan de la journée est formidable pour Thierry Chabagny et Frédéric Duthil, à bord de Gedimat. Il reste deux courses pour confirmer...

Magnifique régate de Gedimat ce jeudi sur le Tour de Bretagne ! Sur le traditionnel Tour de l’île de Groix, Thierry Chabagny et Frédéric Duthil ont glané un nouveau podium en terminant deuxièmes, à seize secondes du vainqueur et après un peu plus de trois heures de course disputée dans du vent relativement soutenu. Une course entièrement au contact, très serrée, et qui s’est jouée presque intégralement sous spi : en tribord amures pour « descendre » au vent de Groix puis en bâbord amures pour remonter de la pointe des chats vers le chenal de Lorient où était jugée une arrivée plus qu’indécise. « Elle s’est joué au mètre près, au point qu’on ne savait pas trop si on était deuxièmes ou troisième sur la ligne », commente en souriant Thierry Chabagny. 

 

Mais c’est bien une place de deuxième qu’ont conquis les deux marins de Gedimat, au terme d’ailleurs d’un dernier empannage osé très tôt par rapport à la concurrence et qui leur a permis de regagner une place dans les tout derniers mètres de la course. « Et c’est important une place, car on voit bien que le classement est chamboulé chaque jour et que les places en haut de tableau sont très chères. Un point est un point ! » explique Thierry Chabagny, très satisfait de cette journée plus que payante puisqu’au classement général Gedimat est désormais sur le podium et seul à la troisième place : à un point des deuxièmes et trois points devant le quatrième. C’est très serré !

 

Une victoire et deux podiums en cinq manches

A deux étapes de la fin du Tour de Bretagne (Larmor Plage/Quiberon demain puis Quiberon/Piriac-sur-mer samedi), Gedimat est donc parfaitement dans la course. Certes toujours lesté de sa contre-performance sur le tour de Bréhat en début de Tour (17e), mais surtout fort de trois podiums dont une victoire sur cinq manches courues ! Dans le détail, Thierry Chabagny et Fred Duthil ont respectivement terminé 1er, 17e, 3e, 8e et 2e. Une belle régularité qui leur vaut aujourd’hui l’honneur d’être sur le podium avec 31 points, un peu loin des intouchables Nicolas Lunven et Gildas Mahé (12 pts) mais collés-serrés - à un point près, donc - avec les vainqueurs de l’étape du jour : Alexis Loison et Pierre Quiroga. « J’ai l’impression que cette année, finir deuxièmes derrière Generali ce serait presque gagner » plaisante le skipper de Gedimat. 

Autrement dit il va y avoir du jeu et du suspense sur les deux dernières manches de ce Tour de Bretagne 2017, passionnant de bout en bout et où les couleurs de Gedimat sont plus que dignement représentées ! « L’histoire est loin d’être terminée » juge Thierry Chabagny, « du deuxième au septième il n’y a que neuf points d’écart ! C’est typiquement le genre de situation où l’on peut aussi bien reculer de cinq places d’un seul coup que terminer deuxièmes... et je préfèrerais franchement la deuxième hypothèse ! »

Demain vendredi, la courte étape vers Quiberon, avant-dernière manche de l’épreuve, pourrait bien s’avérer piégeuse : « C’est du tout petit temps au programme. Cinq nœuds de vent sur le départ, à peine douze nœuds au maximum. On ne va pas aller bien vite » prévient Thierry. Départ prévu à 9h, arrivée dans l’après-midi à Quiberon. On l’espère avec un nouveau bon résultat à la clé, ce qui permettrait de continuer à espérer le podium final à Piriac-sur-mer ce week-end. C’est bien parti, mais on sait qu’il ne faut pas compter sur le skipper de Gedimat pour vendre la peau de l’ours avant la dernière ligne d’arrivée de la dernière course.

 

Thierry Chabagny : « bien en phase »

« Sur ce tour de Groix, le plus important était de parfaitement suivre les oscillations du vent, dont la direction variait parfois de 30 degrés. Un coup il fallait aller chercher au large, un coup à la côte... et ne surtout pas tricoter les bords à l’envers ! Il fallait encaisser les profits de chaque bord puis se recadrer, de nouveau encaisser et ainsi de suite... C’était intéressant et nous avons été bien en phase avec ces conditions sur ce tour de l’île, qu’on a couru presque entièrement sous spi. Sur la fin, on fait un joli coup qui nous permet de gagner une place... On termine deuxièmes de l’étape et nous sommes classés troisièmes au classement général à un point du deuxième. On est vraiment très contents, c’est positif tout ça ! Maintenant il faut bien finir... »

31/08/2017
Article précédent : « Gedimat deuxième à Quiberon et deuxième au classement général ! »  //  Article suivant : « Deuxième podium en trois courses »