Gedimat 2e du Tour de Bretagne à la voile

Très belle performance de Thierry Chabagny et Frédéric Duthil : aujourd'hui à Piriac-sur-mer, ils terminent deuxièmes du Tour de Bretagne à la voile à bord de Gedimat. La victoire leur échappe pour trois petits points, mais il y a beaucoup de positif à retenir sur cette épreuve avant le grand rendez-vous de la Generali Solo en Méditerranée, dans quinze jours. Au ponton de Piriac, Thierry et Fred revient sur cette belle semaine de régates acharnées.

Vous terminez 5e de cette dernière manche entre Groix et Piriac et donc deuxièmes du classement général remporté par Corentin Douguet et Christian Ponthieu. Votre réaction ?

Thierry Chabagny : "Quand on est deuxième on est toujours un peu déçus, surtout quand on passe si près de la victoire… Je pense que nous perdons la course hier en terminant 8e de l'étape Camaret-Groix. Au final ça se joue à trois points - soit moins d'un point par manche courue ! - puisque nous avons fait cinq courses dans ce mini championnat qu'est le Tour de Bretagne. Mais évidemment que ça reste un très bon résultat, surtout vu le niveau très élevé de cette épreuve. C'est un peu dur de ne pas gagner ce soir, mais il y a beaucoup de points positifs quand tu termines deuxième d'une course en Figaro, évidemment."

Frédéric Duthil : "Globalement, on a super bien navigué, ça a bien fonctionné entre Thierry et moi. C'était top ! Chacun a trouvé sa place, sans empiéter sur le domaine de l'autre. Thierry est très calme, et ça, ça marche bien avec moi qui suis plutôt du genre énervé sur l'eau ! L'équipage a bien fonctionné. Thierry a été super bon sur la navigation… On est passé dans des trous de souris, des trucs de fous ! Plus ça va, plus on va dans les cailloux pour faire la différence. Deuxième, c'est décevant quand on est en position de gagner mais avec un peu de recul, il faut reconnaitre qu'il y avait des super équipes et que même faire dans les cinq premiers n'était pas gagné d'avance ! C'est un très bon résultat…"
 

Thierry, tu parlais de points positifs…

Thierry Chabagny : "On a pris beaucoup de plaisir à naviguer ensemble avec Fred ! On s'est battus comme des fous. On a gagné une manche sur les cinq courues et avec la manière : sortir de Bréhat avec beaucoup de vent comme ça sous spi et parvenir à rester en tête toute la manche dans les cailloux, c'était quelque chose… D'autant que ça faisait suite à un podium sur la première manche et un podium sur le prologue. La manche de Camaret à Groix était bien partie, aussi. On fait toute l'étape 3e ou 4e - et même premier un moment - mais tout est parti en fumée à 3 milles de l'arrivée, avec le vent qui revient du mauvais côté par rapport à notre positionnement, avec une bascule énorme. On perd donc la course ici. C'est dommage parce que j'avais prévu de fêter le dixième anniversaire de ma victoire sur cette épreuve (avec Gildas Mahé en 2005) par une nouvelle victoire… (rires) ! On a manqué d'un tout petit peu de réussite je pense, mais on n'a pas à rougir de cette deuxième place. Il y a 20 bateaux derrière nous tout de même..."
 

Et maintenant Thierry, retour à la navigation en solitaire, mais en Méditerranée cette fois, avec la Generali Solo...

"Oui, je serai à Sète dès le 14 septembre, le départ de la première manche sera donné le 18 et ce sera parti pour trois semaines de course acharnée. La Generali Solo, c'est un peu La Solitaire du sud, avec une alternance de parcours côtiers, de parcours techniques et d'étapes de ralliement vers Nice et  Barcelone. Ce sera ma troisième participation à cette course, mon meilleur résultat est 8e pour l'instant et j'avais fini premier bizuth en 2003. On va prolonger un peu l'été indien… Et quand on rentrera en Bretagne ensuite, ce sera l'hiver. C'est une belle aventure à vivre encore à bord de Gedimat…"

Tour de Bretagne à la voile  //  29/08/2015
Article suivant : « Gedimat en tête du Tour de Bretagne ! »