Gedimat a démâté

Il était environ minuit ce vendredi 18 avril lorsque Thierry Chabagny et Erwan Tabarly ont annoncé avoir démâté à la direction de course de la Transat AG2R La Mondiale. Une rupture brutale d’un bas hauban semble en être la cause. Les skippers de Gedimat vont bien et ne sont pas blessés. Ils ont sécurisé le bateau, récupéré une partie du mât et remonté les voiles à bord.

Gedimat était leader du classement à 19h et faisait partie du groupe ayant choisi la route nord pour rejoindre St Barth après avoir passé La Palma en tête le 13 avril dernier. Il restait environ 1900 milles à parcourir pour rejoindre St Barthélémy.
L’objectif est désormais de rapatrier le bateau le plus rapidement possible.

Thierry joint par l’organisation à 5h : « On a pris le mât sur la figure, il y a un bas-hauban qui a cassé net juste un peu au-dessus du ridoir. On était au reaching sous grand-voile et génois. Le mât a cassé à quatre mètres au-dessus du pont. C'est hyper rapide, ça ne dure même pas une seconde. Après, il faut tout ramasser tant bien que mal. On a réussi à sauver la grand voile, le génois et un peu la bôme. Le reste du mât, on n'a pas réussi à le sortir, ça risquait d'abîmer la coque. On avait du vent pour 15 à 18 noeuds d'ouest avec une mer peu agitée, du soleil. On commençait à tirer la barre et aller vers du vent de plus en plus adonnant. On devait envoyer le spi vers 4h du matin. On allait vers le beau temps, le portant. Il faut demander aux experts la raison de ce démâtage. A priori, c'est le même problème qu'a eu Gildas sur Cercle Vert. C'est un défaut de fabrication je pense, car ça arrive aussi sur des gréements neufs. On a sécurisé le bateau et puis on a appelé la direction de course. Je savais que le bateau Etoile (bateau média ndlr) n'était pas loin, il est revenu nous voir et nous a donné du gasoil pour pouvoir nous dérouter vers Madère. Il faut ramener le bateau le plus vite possible vers l'Europe et la Bretagne, et trouver une solution pour récupérer un mât. La solution la plus courte est de passer par Madère et éventuellement refaire du fuel là-bas. »

Transat AG2R La Mondiale  //  19/04/2014
Article précédent : « Gedimat est arrivé au Portugal, Thierry Chabagny fera La Solitaire du Figaro »  //  Article suivant : « Gedimat remonte à la deuxième place »