Gedimat deuxième à Quiberon et deuxième au classement général !

Encore une magnifique course de Thierry Chabagny et Frédéric Duthil à bord de Gedimat, ce vendredi 1e septembre, entre Larmor-Plage et Quiberon. Gedimat a mené pendant les trois quarts de l’étape, termine finalement deuxième sur l’eau et grappille une place supplémentaire au classement général pour se retrouver deuxième. Tout va se jouer demain samedi !

Encore sur le podium, comme hier, et pour la quatrième fois en six manches courues : Gedimat est au top cette année sur le Tour de Bretagne ! Sur les 27 milles courus aujourd’hui sur l’avant-dernière étape de l’épreuve entre Larmor Plage et Quiberon, Thierry Chabagny et Frédéric Duthil ont imprimé leur rythme sur la course, en taille patron. Ils ont mené de bout en bout sous spi avant de se faire coiffer sur le poteau dans l’ultime bord de près entre les Béniguets et la ligne, d’un souffle (une longueur de bateau) par le Bretagne CMB Performance du talentueux skipper Sébastien Simon et du héros du Vendée Globe Vincent Riou. La bagarre était splendide, le suspense incroyable et il s’en est fallu d’un rien ! 

Tout se joue demain samedi vers Piriac

Deuxièmes encore donc, Thierry Chabagny et Frédéric Duthil ont toutefois écopé de deux points de pénalité au jury pour une erreur administrative de déclaration de voiles. Un moindre mal car ils se hissent malgré tout à la deuxième place du classement général… alors qu’ils avaient conquis la troisième hier ! Tout va donc se jouer demain entre Quiberon et Piriac-sur-mer où sera jugée l’arrivée finale… Et ça va être chaud, très chaud, puisque Gedimat fait partie des quatre bateaux à la lutte pour le podium, où il n’y a toujours que… trois places. Plus timorés aujourd’hui, les leaders Nicolas Lunven et Gildas Mahé n’ont pu faire mieux que 11e aujourd’hui. Gedimat leur a donc repris 7 points en une seule manche mais Generali possède encore un matelas confortable de 12 points d’avance. Mathématiquement, ils peuvent encore perdre ce tour mais il faudrait tout de même un petit miracle – grosse contre-performance et a contrario excellents résultats de leurs quatre poursuivants – pour que la victoire leur échappe.

 

Thierry Chabagny et Fred Duthil joueront évidemment leur chance à fond, mais il leur faudra surtout défendre becs et ongles leur place sur le podium, et si possible la deuxième. Ce ne sera pas simple non plus car ils sont ce soir exactement à égalité de points avec le duo Simon-Riou ! En outre, ils ne sont pas à l’abri du quatrième équipage, en l’occurrence le duo Loison-Quiroga qui n’est que quatre points derrière.  Reste un constat : quand on lutte dans ces hautes sphères, c’est qu’on a déjà réussi sa course…

01/09/2017
Article précédent : « Et maintenant cap sur le Fastnet ! »  //  Article suivant : « Deux podiums de plus pour Gedimat ! »