Modification de la 2e étape

Le parcours de la 2e étape de la Solitaire du Figaro entre Porto et Gijon a été modifié aujourd'hui par la direction de course en raison des zones de vent faible qui attendent les Figaristes autour de la péninsule ibérique. Au lieu de 452 milles, les concurrents parcourront 298 milles, pointant directement vers Gijon au lieu d'aller contourner une bouée située au large du Golfe de Gascogne. Une deuxième étape plus courte, donc, mais bien plus complexe, où il faudra déjouer les pièges d'une navigation côtière dans les petits airs.
Thierry parle de la 2e étape : « Cela s'annonce instable avec un petit front orageux qui passe sur Porto samedi : il va falloir se dégager de cette masse nuageuse pour aller chercher du vent frais au large. Ensuite, il y aura un grand bord bâbord amure mais les orages vont peut-être obliger à se recaler dans l'Ouest. Après le cap Finisterre, une dorsale pointe son nez ce qui va provoquer du tout petit temps et une faible dépression doit venir prendre le relais, mais plus ça va, plus elle tarde à arriver… ça sent le petit temps jusqu'à Gijon !
Il faudra réactualiser régulièrement nos cartes météo parce que ce sera notre seule information fiable. Il y a ensuite des pointes et des baies après Estaca de Barrès : si la brise tourne au Sud-Ouest comme annoncé, on sait que ça passe très mal à terre. Mais s'il n'y a rien, pas de vent synoptique, il faudra a contrario jouer à raser la terre, surtout la nuit. Et Gijon, c'est un cul-de-sac où il n'y a pas de vent : il semble qu'il faille atterrir par la côte… »
Départ prévu demain à 13h.

Solitaire du Figaro 2013  //  07/06/2013
Article précédent : « Des nouvelles de Thierry »  //  Article suivant : « Thierry Chabagny peut y croire »