Thierry Chabagny 26e de la 2e étape Porto – Gijon

C’est à 18h 13min 25sec que Thierry Chabagny a bouclé sa deuxième étape de la Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire. Arrivé en 26e position, 1h51’42’’ après le vainqueur de l’étape Armel Le Cléac’h, le skipper de Gedimat pointe désormais à la 17e place, à 3h08’ du leader au classement général, Yann Eliès. On imagine sans peine la déception du marin qui avait pourtant très bien entamé l’étape, il paie malheureusement son placement à la côte alors que le renforcement du vent s’est opéré au large du cap Penas.

La veille du départ, la direction de course avait choisi de raccourcir cette deuxième étape entre Porto et Gijon (en supprimant la marque de parcours au large de Gijon), passant ainsi d’un parcours de 452 milles à 298 milles. Les faibles conditions de vent ajoutées aux effets de site ont rendu cette deuxième étape particulièrement piégeuse.

Dans le match dès le départ de Porto (5e à la bouée Radio France), Thierry Chabagny a effectué un très bon début de course, réussissant même à prendre l’ascendant sur le reste de la flotte dans la nuit de samedi à dimanche. Il fallut ensuite négocier le passage du cap Finisterre et les côtes espagnoles avant un final à suspense, long et fastidieux entre pétole et changements de direction du vent. Avec la rotation de la brise et son renforcement à une douzaine de nœuds, le groupe du large a pris nettement l'avantage. Thierry Chabagny qui avait choisi de passer à la côte, a malheureusement payé son choix de placement.

Ce soir, il accuse un retard de 1h51’42’’ sur le vainqueur de l’étape, Armel Le Cléac’h. Au classement général, cette 26e place creuse l’écart avec le leader : Thierry rétrograde de la 7e à la 17e place à 3h08’00’’ de Yann Eliès.

Solitaire du Figaro 2013  //  10/06/2013
Article précédent : « Thierry Chabagny : "la Solitaire n'est pas finie !" »  //  Article suivant : « Des nouvelles de Thierry »