Thierry Chabagny, 6e de la 3e étape Beaulieu-sur-Mer/Sète

Thierry Chabagny boucle la 3e étape de ralliement de la Generali Solo en 6e position. Il a franchi la ligne d’arrivée à Sète à 4h35’10’’ après plus de 2 jours de course éreintants. La Méditerranée n’aura pas laissé de répit aux marins, offrant un vent particulièrement instable et des phases de transition, leur imposant de nombreux virements notamment lors des derniers milles.

Le skipper de Gedimat ne démérite pas, il s'est imposé de nombreuses fois en tête de flotte en étant présent dès qu'un coup stratégique se présentait et peut se féliciter de gagner une place au général. D'autant plus que la course n'est pas terminée, dès vendredi Thierry Chabagny disputera les premières manches du Grand Prix de Sète avec pour objectif d'accéder au podium de cette Generali Solo 2013.

Thierry Chabagny à l'arrivée à Sète :
« C'était vraiment une étape longue, surtout la journée d'hier, avec peu de vent donc c'était un peu pénible. Surtout que j'ai vu tous mes petits camarades me passer devant alors que j'avais fait un mini break au passage des Mèdes. Le vent est revenu cette nuit donc on a réussi à faire une route directe vers Sète un peu tranquillement. J'ai eu un petit souci de marque de parcours dans mon logiciel ce qui m'a fait perdre beaucoup, la marque sur mon logiciel n'était pas bien positionnée. C'est vraiment rageant parce qu'hier soir j'avais fait un beau petit coup et je m'étais repositionné un peu devant tout le monde, sauf Gildas qui avait fait le trou. J'étais vraiment au contact, je suis déçu. Pour le reste, je suis globalement assez content parce que dès qu'il y a eu des coups un peu stratégiques à faire, j'étais présent. Je passe en tête à l'île du Levant, 4e à Cassidaigne, 4e aux Mèdes. D'un point de vue comptable ce n'est pas terrible mais d'un point de vue navigation je suis plutôt content. »

Generali Solo  //  09/10/2013
Article précédent : « Thierry Chabagny en confiance à deux jours de la fin »  //  Article suivant : « Deux victoires sur le Grand Prix de Beaulieu sur Mer-Ports d’Azur pour Thierry Chabagny »