Thierry Chabagny encore devant !

La déception de l’annulation de la première partie d’étape est digérée. Quatre heures après un excellent départ, Gedimat a pris les commandes sur la route directe. Mais deux options se dessinent.

Thierry Chabagny a encore pris un excellent départ devant La Corogne, cet après-midi. La preuve : il a passé la bouée Radio France, dernière marque avant le large, en deuxième position juste derrière une grande star de la voile : Alain Gautier, qui affiche à son palmarès à la fois une victoire dans le Vendée Globe et une victoire dans La Solitaire du Figaro. Un très joli coup, surtout que ce faisant, Thierry Chabagny prend aussi le leadership d’un autre classement annexe : celui du général de la bouée Radio France, car il y avait déjà marqué 4 précieux points au départ de Bordeaux. Et comme Gedimat est aussi leader du Trophée Suzuki, c’est pour l’instant un petit chelem que s’offre Gedimat, à la fois vainqueur de la première étape et donc leader du classement général, mais aussi en tête de deux classements annexes sur trois.
 

Duel en tête avec Alain Gautier

Quatre heures après le départ, au pointage de 17h, Thierry Chabagny confirmait : il était aux commandes de la flotte et toujours en pleine lutte, très serrée, avec Alain Gautier. Une grosse bagarre de virements de bords dans un vent de Nord-Est d’environ 20 nœuds et une mer formée. Avec sept autres bateaux, ils avaient fait le choix de progresser au plus proche de la route directe vers Concarneau. Le gros du peloton, où se trouvent tous les concurrents directs de Thierry au classement général, faisait un autre choix, avec moins de virements de bord, un peu plus dans l’ouest. Ils avaient réussi à gagner davantage dans leur nord, mais s’écartaient aussi de la route directe, ce qui expliquait leur léger retard au classement calculé en distance au but. Qui aura raison en deuxième partie de nuit, quand une dépression orageuse passera sur la flotte et pourra potentiellement redistribuer les cartes ? Impossible à dire pour le moment, mais les premiers dés sont jetés et au moins il n’y a pas de marquage possible entre les leaders du classement général. Cette nuit ou tôt demain matin, on aura peut-être un premier élément de réponse, avec le passage de la ligne virtuelle du Trophée Suzuki (45°Nord). Mais pour le moment, la fête continue pour les supporters de Gedimat !

Solitaire du Figaro Eric Bompard cachemire  //  10/06/2015
Article précédent : « Thierry Chabagny : « pas le temps de gamberger ! » »  //  Article suivant : « Thierry Chabagny : « s’appuyer là-dessus… » »