Top départ d’une saison 100% solo

Le 17 mars prochain, Thierry Chabagny s’élancera de Brest à bord de son Figaro Bénéteau 2 Gedimat pour disputer la Transat Bretagne – Martinique 2013. Cette épreuve en solitaire partira pour la première fois de Brest, haut lieu de la course au large, et retrouvera Fort de France, 3500 milles plus loin. Epreuve d’ouverture du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire, elle sera suivie de la Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire en juin, à laquelle participeront Thierry et Gedimat. Une saison sous le signe du solitaire donc !

La règle de la Transat Bretagne – Martinique est simple : un immense terrain de jeu, en solitaire, sans escale et sans assistance… Et « seulement » 3500 milles à parcourir à armes égales. Cette année encore la concurrence sera rude. Il faudra être précis, fin et audacieux dans ses choix pour l’emporter à Fort de France. Anticiper les phénomènes météo, gérer la pression de la flotte, être pugnace et endurant, autant de clés qu’il faudra maîtriser pour voir le rocher du Diamant le premier.

Thierry Chabagny se prépare depuis déjà plusieurs semaines afin d’arriver au top à Brest : entraînements physiques, entrainements sur l’eau, préparation du bateau, étude de cas théoriques sur le parcours et ses nombreux pièges… Car, même si le navigateur commence à connaître la zone sur le bout des doigts, une Transat se prépare méticuleusement : « Une Transat, ce n’est pas seulement traverser l’Atlantique, c’est aussi et surtout beaucoup de préparation en amont, un travail laborieux mais indispensable » explique-t-il, « Il s’agit d’appréhender les moindres détails techniques du bateau à terre pour éviter les mauvaises surprises en mer ». Nul doute que le skipper de Gedimat, réputé pour son sérieux et sa pugnacité, a à cœur de bien faire. « Il faudra être concentré en permanence et être capable de donner le meilleur de soi-même à tout moment. La recette pour gagner ? Il faut naviguer intelligemment, être à l’écoute de soi-même et de son bateau pour faire le moins d’erreurs possibles. C’est simple, non ?! ».

D’autant que 2013 marquera également la 3e année de partenariat entre Thierry et Gedimat, mais également la 10e saison du groupement sur le circuit Figaro Bénéteau. Inutile d’ajouter que Thierry Chabagny compte bien leur offrir la plus haute marche du podium pour fêter ça…

Transat Bretagne – Martinique  //  26/02/2013
Article précédent : « Thierry Chabagny soutient l'association « Pas à Pas avec Alexia » »  //